Les ministres volontaires de Scientologie en Haïti :
plus de 284 000 personnes ont été aidées

Depuis le tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010, plus de 300 ministres volontaires de 22 pays ont apporté leur aide à Haïti et ont également formé des milliers de Haïtiens en tant que ministres volontaires.
Enseigner des techniques d’aide à d’autres personnes.
Soins médicaux.
Distribution de nourriture et d’eau.
Travaux de reconstruction dans un hôpital de Port-au-Prince.
Les ministres volontaires organisent la livraison de vivres et de matériel de secours. Ils ont aussi parrainé « le bateau de sauvetage pour Haïti » qui a transporté plus de 100 tonnes de ravitaillement en provenance des États-Unis.
Les ministres volontaires de Scientologie « Bateau de sauvetage pour Haïti. »
Les activités de déblayage durant la courte saison des pluies, mi-avril 2010.
Soins aux orphelins.

Pendant la première semaine qui a suivi le tremblement de terre, les ministres volontaires de l’Église de Scientologie ont mobilisé et transporté en toute sécurité plus de 360 secouristes, professionnels du corps médical et ministres volontaires vers Haïti. Des collectes de nourriture et de médicaments ont été effectuées et les dons ont été transportés à Haïti pour être distribués, en coordination avec l’Organisation des Nations Unies. En dix jours, plus de 100 ministres volontaires étaient en train de travailler en Haïti.

À la fin de la deuxième semaine après la catastrophe, ils étaient reconnus comme une équipe stable à laquelle on pouvait demander de l'aide, à l’Hôpital général de Port-au-Prince, sous la tente de l’hôpital de campagne de l’Université de Miami et dans les nombreux hôpitaux de fortune autour de la ville. Une équipe de ministres volontaires a aidé une association à reconstruire un orphelinat qui, à ce jour, a pris en charge environ 100 orphelins.

D’autres ministres volontaires ont travaillé en coopération avec des unités militaires ou des associations humanitaires pour organiser la distribution de nourriture et de fournitures médicales dans la partie ouest d’Haïti. Depuis, les ministres volontaires de Scientologie ont étendu leur soutien logistique aux camps de réfugiés en dehors de Port-au-Prince, y compris à Jacmel, dans le sud d’Haïti.

Depuis février 2010, des équipes de ministres volontaires ont mis en place huit centres autour de Haïti.

Tous les jours, les ministres volontaires de Scientologie ont aidé des Haïtiens en détresse et blessés à mieux supporter leurs blessures et leurs pertes, et leur ont redonné espoir. Ils ont aidé les professionnels du corps médical dans les salles d’opération ou lors d'accouchements, et ils ont organisé la distribution de fournitures médicales, le transport, les soins et l’alimentation des patients.

Ces derniers mois, les ministres volontaires ont aidé à la reconstruction des dispensaires, des écoles et des orphelinats. Ils ont également travaillé pour améliorer l’assainissement, construisant les installations nécessaires dans les camps de réfugiés, tout en formant de nombreux Haïtiens aux techniques de ministres volontaires.

Sommaire (Dernière mise à jour : 8 mai 2010)

Depuis la catastrophe en Haïti, le 12 janvier 2010, plus de 300 ministres volontaires de Scientologie en provenance de 22 pays se sont mobilisés et :

  • ont aidé plus de 284 000 personnes, dont des milliers d’orphelins, en leur trouvant un abri, de la nourriture, des soins médicaux de base et autres
  • ont organisé et livré plus de 130 tonnes de nourriture, de fournitures médicales et autres, y compris un camion et une ambulance équipée
  • ont financé le transport par vols charter de plus de 360 professionnels de santé, secouristes d’urgence, ingénieurs et experts de l’assainissement, au départ de New York, Los Angeles et Miami
  • ont construit et mis en place dix camps de ministres volontaires afin d’être plus proches de l’endroit où l’aide est nécessaire
  • ont formé plus de 280 équipes de ministres volontaires haïtiennes

Présentation générale

 Le corps des ministres volontaires de Scientologie est un programme de l’Église de Scientologie qui offre une aide d’urgence aux sinistrés. Créé il y a plus de trente ans par le fondateur de la Scientologie, Ron Hubbard, le programme s’est étendu à plus de 200 000 ministres volontaires dans le monde entier. Ils ont apporté leur aidé sur plus de 185 sites de catastrophes, y compris au World Trade Center après le 11 septembre 2001, lors du tsunami en Asie du Sud- Est, après l’ouragan Katrina et le tremblement de terre d’Haïti.

Les ministres volontaires ont formé et collaborent avec plus de 500 groupes, associations et organismes, dont la Croix-Rouge, la FEMA, la garde nationale, la police et les pompiers, et sont des membres actifs de NVOAD (Organisation nationale des volontaires actifs lors de catastrophes). La devise des ministres volontaires est « On peut y faire quelque chose ».

En 2001, plus de 800 ministres volontaires se sont mobilisés après les attentats du World Trade Center et ont apporté une aide spirituelle et concrète aux personnels des secours d'urgence pendant plusieurs semaines. Ils ont également participé aux actions de sauvetage dans des zones touchées par des ouragans, des inondations, des tremblements de terre et des incendies.

Plus de 500 ministres volontaires en provenance de onze pays ont participé aux secours en Asie du Sud-Est, en Inde et au Sri Lanka en 2004, après le tsunami. Des reportages sur leur travail ont été publiés par des médias internationaux tel que CNN, The Economist, le Washington Post et le Wall Street Journal.

Les services rendus par les ministres volontaires de Scientologie ont été salués par des hommes politiques, la police, l'armée, par d’autres associations caritatives et par les autorités civiles. Un maire de Louisiane, dont la ville avait été touchée en 2005 par les ouragans Katrina et Rita, a déclaré: « J’ai été très heureux quand plus de 900 ministres bénévoles de votre Eglise sont arrivés de tous les coins du monde dans ma ville, et sont devenus une force importante, aidant à apporter une aide physique et spirituelle à ceux qui en avaient besoin.»

Les ministres volontaires de Scientologie sont organisés en équipes au sein des églises de Scientologie, pour réagir en cas de catastrophe. Ces équipes, portant les fameux t-shirts jaunes, arrivent dans une zone sinistrée peu de temps après les premiers intervenants. Ils rencontrent les responsables locaux des équipes de secours et des forces de l'ordre pour coordonner leurs actions et fournir toute aide d’urgence requise, comme par exemple organiser une zone en pleine confusion, distribuer de la nourriture et de l’eau, mettre en place des points de distribution et fournir des bénévoles qui exécuteront les tâches nécessaires. Dès que possible, ils administrent des « assists » (actions faites pour aider quelqu'un à faire face à des difficultés physiques, en apportant un soulagement spirituel à l'inconfort, à la douleur ou après un traumatisme) aux survivants, aux premiers intervenants et aux différents soignants selon les besoins.

Au cours de la première semaine suivant le tremblement de terre en Haïti, les ministres volontaires de l’Église de Scientologie ont mobilisé et transporté en toute sécurité plus de 350 sauveteurs, professionnels du domaine médical et ministres volontaires. Quarante tonnes de dons en vivres et en médicaments ont été rassemblées et apportées en Haïti pour être distribuées, en coordination avec l’Organisation des Nations Unies. En dix jours, plus de 100 ministres volontaires se sont mobilisés en Haïti.

À la fin de la deuxième semaine après la catastrophe, ils étaient reconnus comme une équipe stable à laquelle on pouvait demander de l'aide, à l’Hôpital général de Port-au-Prince, sous la tente de l’hôpital de campagne de l’Université de Miami et dans les nombreux hôpitaux de fortune autour de la ville. Une équipe de ministres volontaires a aidé une association caritative haïtienne à reconstruire un orphelinat qui, à ce jour, a pris en charge environ 100 orphelins.

D’autres bénévoles ont fait équipe avec des unités militaires ou des associations caritatives pour organiser la distribution de nourriture et de fournitures médicales dans la partie ouest d’Haïti. Depuis, les ministres volontaires de Scientologie ont étendu leur soutien logistique aux camps de réfugiés en dehors de Port-au-Prince, y compris à Jacmel, dans le sud d’Haïti.

Depuis Février 2010, les équipes de ministres volontaires ont mis en place huit camps autour de Haïti. Un autre camp a été créé en République dominicaine, pour organiser la logistique du transport de nourriture et de fournitures jusqu’en Haïti.

Tout au long de la journée, les ministres volontaires de Scientologie aident des Haïtiens en détresse et blessés à mieux supporter leurs blessures et leurs pertes, et leur redonnent espoir. Les ministres volontaires de Scientologie aident également les professionnels du domaine médical dans les salles d’opération et d'accouchement ; ils organisent la fourniture de matériel médical ou le transport, les soins et l’alimentation des patients. Quatre mois après le séisme principal, des ministres volontaires entraînés aident à la reconstruction du pays : ils construisent des abris, réparent les systèmes d’évacuation des eaux usées et d'alimentation en eau et forment les Haïtiens.