Le sénateur de l’état de Géorgie rend hommage à l’équipe de secours de Scientologie de Los Angeles pour les services rendus à Haïti

À Los Angeles, le samedi 28 février 2010, le sénateur de Géorgie, James Donzella, a remis la Résolution SR998 de l’état de Géorgie au corps des ministres volontaires de Scientologie pour « service humanitaire à la nation d’Haïti », lors d’une réunion des ministres volontaires d’Haïti au Celebrity Centre International de l’Église de Scientologie, à Hollywood.

Le sénateur de l’État de Georgie, James Donzella, a présenté la Résolution SR998 de l’État de Georgie aux ministres volontaires de Scientologie
Le sénateur James Donzella a rendu hommage aux ministres volontaires récemment rentrés de leur opération de secours aux sinistrés d’Haïti. « Le 12 janvier, la terre s’est ouverte et a englouti Port-au-Prince et d’autres parties d’Haïti. Je suis allé en Haïti et j’ai vu la pauvreté. Je pensais que rien ne pouvait être pire.  Mais vous avez apporté votre aide alors que les choses étaient encore pire que ce que j'aurais pu imaginer. Vous avez agi avec altruisme. »

Quelque 250 ministres volontaires se sont relayés à Haïti, et il y en a actuellement 100 sur le terrain, qui fournissent un soutien logistique aux équipes médicales de l’Hôpital général de Port-au-Prince et de l'hôpital de campagne de l’Université de Miami.

Le ministre volontaire de Scientologie, Ayal Lindeman
Le ministre volontaire de Scientologie Ayal Lindeman, qui est aussi infirmier et assistant médical d’urgence, était au coeur des actions de secours en Haïti. Vétéran de dix catastrophes, notamment sur le Ground Zero après les attentats du 11 septembre et après le passage des ouragans Charley, Katrina et Rita, son travail d’organisation des soins aux patients à l’Hôpital général de Port-au-Prince a sauvé d’innombrables vies. S’adressant aux ministres volontaires réunis, il a rappelé aux vétérans d’Haïti que le travail n’avait fait que commencer.

L’infirmière Kimberly Williams, co-propriétaire du Centre de soutien à la communauté de Hill Street, à Los Angeles, voulait se rendre en Haïti. Quand elle a appris que l’Église de Scientologie transportait du personnel médical, elle s’est inscrite et est partie le 21 janvier à bord d'un charter affrété par l’Église . En Haïti, elle a travaillé dans une clinique près du Palais présidentiel, servant d'assistante lors d’amputations et d'autres interventions permettant de sauver des vies, et a donné des soins médicaux d’urgence à plus de 400 patients chaque jour.

Le directeur international des ministres volontaires de Scientologie, Maria Reyher, a annoncé la prochaine phase du programme de secours de la Scientologie à Haïti : une nouvelle base à Port-au-Prince, qui permettra aux bénévoles de travailler pendant toute la saison des pluies. Elle comprendra des salles de cours pour des séminaires, des ateliers et des cours de préparation aux catastrophes, destinés à former les premiers intervenants de la police, de l'armée et des organisations humanitaires.

Le corps des ministres volontaires de Scientologie est un programme complet de l’Église de Scientologie qui est au service de la collectivité, peut intervenir en cas de catastrophe et répondre en cas d’urgence. Créé il y a plus de trente ans par Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie, ce programme comprend aujourd’hui 203 000 ministres volontaires du monde entier qui sont intervenus sur 185 sites touchés par des catastrophes.