Qui sont les ministres volontaires de Scientologie ?

Le programme des ministres volontaires a été lancé il y a plus de 30 ans, en réponse à un appel du fondateur de la Scientologie, L. Ron Hubbard.

Constatant une énorme baisse du niveau d’éthique et de moralité dans la société, ainsi qu’une augmentation importante des drogues et de la délinquance, L. Ron Hubbard a écrit : « Si un individu n’aime pas le crime, la cruauté, l’injustice et la violence de cette société, il peut y faire quelque chose. Il peut devenir un MINISTRE VOLONTAIRE et aider à civiliser cette société, à lui apporter conscience, bonté et amour et à la libérer du calvaire en y instillant confiance, décence, honnêteté et tolérance. »

Par conséquent, en plus de se rendre sur des sites de catastrophes, les ministres volontaires font équipe avec des responsables locaux et contribuent ainsi à améliorer les conditions de vie dans leur région. Leurs centres d’information et de formation sont de tentes jaune vif ouvertes au public lors d’activités de week-end et de foires. N’importe qui peut s’inscrire à un cours ou un séminaire donné directement dans la tente. 

De nombreux panneaux d’informations présentent la gamme complète d’outils pour résoudre n’importe quelle situation : apporter de l’aide à des élèves en difficulté, atténuer les traumatismes émotionnels dus à des blessures physiques, réparer des relations difficiles ou résoudre des conflits humains.

Les ministres volontaires organisent également des séminaires pour la police, les pompiers et les organismes de secours dans leur région mais aussi lors de tournées caritatives de ville en ville.

Donc, qu’il s’agisse de s’occuper d’une tente à domicile ou dans un village à des milliers de kilomètres, les ministres volontaires de Scientologie sont toujours mus par la même devise : « Quelque chose peut être fait à ce sujet. »

Étant donné leur courage, leur compassion et leur formation, ils sont devenus indispensables durant des périodes de grande détresse humaine ; ils se déplacent d’une moitié du globe à l’autre pour aider les gens qui ont tout perdu dans un tremblement de terre, un tsunami, un ouragan, une inondation ou une autre catastrophe.

Ils se sont constitués en un groupe de plusieurs centaines de personnes au « World Trade Center » en l’espace de quelques heures après la tragédie du 11 septembre 2001. Cela inclut aussi plus de 500 bénévoles provenant de 11 pays différents qui sont intervenus en Asie du Sud-Est à la suite du tsunami, et plus de 900 bénévoles venus en aide aux victimes de Louisiane et du Mississippi à la suite du passage dévastateur des ouragans Katrina et Rita.

Également, lors de la catastrophe provoquée par le tremblement de terre à Haïti, l’Église de Scientologie et ses membres ont affrété plusieurs avions remplis de matériel médical et de nourriture. De plus, ils ont transporté plusieurs centaines de professionnels de la santé et de ministres volontaires pour aider les Haïtiens à surmonter les effets de la catastrophe et à reconstruire leur vie.

Les ministres volontaires se sont aussi affiliés à plus de 1000 groupes, organisations et agences dans le monde, dont la Croix-Rouge, la FEMA (Agence fédérale des cas d’urgences), la Garde nationale, les Cadets de l’Armée, l’Armée du Salut, les Scouts, les clubs Rotary, la défense civile, des organismes de gestion des catastrophes, les YMCA (Association des jeunes hommes chrétiens), des policiers et pompiers de plusieurs dizaines de villes et villages et des centaines d’organisations et de groupes nationaux et régionaux, et les ont formés à leurs techniques.